CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

Le calme plat
abdelkader

Va-t-en plus loin que l'ombre douce
Qui cache le feu des vieux soucis
Et méfis toi de l'eau qui mousse
Derrière le bord d'un plat concis.

Voltige plus haut que l'atmosphère
Avec les ailes d'un rêve mort
Et laisse ta plume poser des vers
Sous la couvée des œufs en or.

Reprends tes pas vers le pays
Aux portes qui donnent sur le néant
Et lâche tes mots sages et vieillis
Dans la mémoire des songes payants.

Lève ton soleil en pleine nuit
Et plonge ta lune à l'océan,
Et jette ton ancre le jour qui suit
Dans un désert d'amour géant.

Ramasse tes plaies sous chaque pas
Des pierres cousues sous le tapis,
Et prends tout seul un grand repas
Soigné d'épices de bon dépits.

Dégage tes pieds et mains de là
Des proies qui meurent dans un filet
Et creuse ta tombe dans l'au-de-là
Quand l'espérance est annulée.

Dépêche l'allure du chant honnête
Du vent qui frime la liberté,
Et pleure ton temps comme une quête
Jamais conquise ni adoptée.

Refais surface et nage fort
jusqu'à la plage aux grains dorés
Et sème le sel au quai du port,
Il poussera des fleurs ferrées.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres