CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

M. BRANIMI MEROUANE MOHAMED ADLANE, ENTRAINEUR 3° DEGRE FOOTBALL

BRAHIMI Mérouane Mohamed Adlane

  BRAHIMI ENTRAINEUR 3° DEGRE ESPAGNE 003

Dans notre quête de l’information et ayant eu vent de la venue de M. Brahimi d’Espagne, nous nous sommes rapprochés de ce dernier pour essayer d’avoir un portrait sur sa personne et surtout sur son CV d’entraîneur de foot ball 3° Degré (UEFA PRO). Laissons M. Brahimi nous conter ses péripéties de sa naissance à El Asnam jusqu’en Espagne :

Je me nomme Brahimi Mérouane Mohamed Adlane et suis né le 4.4.1974 à El Asnam bien sûr. J’ai passé presque toute ma vie à Chlef (El Asnam) J’ai fait toutes mes études à Chlef (El Asnam) et j’ai commencé le sport dès mon très jeune âge lorsque j’avais à peine 9 ans au sein de l’équipe du POC en Volley Ball. J’ai aussi joué dans l’équipe de l’ASO, dans les différentes catégories de jeunes, cadets et juniors. Dans mes études, je suis arrivé en terminales et au moment du baccalauréat, j’ai raté le coche. Je suis parti à Tipaza, chez mon oncle maternel car mon père était un peu trop dur avec moi en ce qui concerne mes études. J’ai repris un peu du « poil de la bête ». J’ai commencé à travailler et à jouer. J’ai joué avec l’USMBlida pendant quelques mois puis j’ai opté pour le WABoufarik, en première division, à l’époque c’était avec Bouzedlit. Après avec les évènements que vous connaissez, la situation était un peu difficile, j’ai opté pour l’émigration en Europe. Je suis parti en Espagne et j’ai joué avec une équipe qui est actuellement en 2ème Division. Je me suis blessé, une coupure des ligaments et j’ n’ai pas pu récupérer et comme mon père était toujours après moi pour mes études, j’ai du reprendre, et Dieu merci ! C’est grâce à mes parents qui m’ont soutenu dans toutes mes entreprises que j’ai pu reprendre mes études. C’est grâce à Dieu et l’ensemble de ma famille que j’ai pu percer et arriver là où je suis actuellement. J’ai passé mon baccalauréat en Espagne que j’ai obtenu haut la main et je me suis inscrit à l’Université où j’ai pu obtenir mon ingéniorat en informatique et j’ai aussi un master en administration. Avec mes amis qui me conseillèrent de retourner vers le football, je suis revenu dans le cercle footballistique en tant qu’entraîneur. J’ai passé le diplôme d’entraîneur 1° Degré durant un an avec 6 mois de pratique, puis j’ai passé mon diplôme d’entraineur 2° Degré à la suite d’un stage d’une année aussi, avec un stage pratique de 6 mois. Dans la lancée, j’ai fait aussi des études d’entraîneur 3° Degré durant une année avec un stage pratique de 6 mois auquel j’ai réussi  haut la main. Ce diplôme d’entraîneur est appelé « Licence UEFA PRO ».

  IMG_0220

Lorsque j’ai terminé mes études, j’ai fait mes premiers pas d’entraîneur avec les jeunes catégories de l’Athlético de Madrid ainsi qu’avec ceux du F.C. Barcelone.

Je pourrais dire une chose, c’est que nous avions des professeurs de haut niveau comme Pelligrini, Otcho Tocréna pour les gardiens de buts. En parallèle, j’ai fait des études en tant qu’entraîneur des gardiens de buts avec la Fédération Espagnole. Grâce à Dieu, j’ai pu terminer toutes mes études. Parmi ceux qui étudiaient avec moi, je pourrais citer  Yopis qui jouait à lAthlético de Madrid  et à Manchester United, Mono qui est toujours actif, il joue avec Fiorentina en tant que gardien de buts et pas mal d’autres joueurs qui ont fait leurs études avec moi. En parallèle, j’ai fait des études de Scotting, c’est les analyses des équipes « pros »  que j’ai fait avec le Scotting de Malaga et qui s’appelle Adrien Espadaga. J’ai fait aussi la psychologie sportive. Je ne m’arrête pas en si bon chemin et je prépare actuellement un Master en préparation physique. Pour ma part, je voulais embrasser toutes les études relatives au sport qu’est le football. Je pense avoir réussi mon rêve et j’ai mes trois niveaux d’entraîneur de football et grosso modo c’est mon curriculum vitae que je viens de vous citer. Avant de terminer, je peux vous dire que j’assiste régulièrement à presque tous les congrès internationaux pour entraîneurs qui se tiennent comme chez Liverpool ou chez le club de Manchester et Dieu merci, nous avons étudié chez presque tous les grands clubs d’Europe. La licence UEFA PRO est un diplôme d’entraîneur de 3° Degré et il faut plus de cinq années pour pouvoir prétendre à l’obtention de ces trois  niveaux d’entraîneurs qui sont sanctionnés par des stages pratiques de 6 mois après chaque degré.

  IMG_0240

Avant de terminer, je voudrais vous raconter une anecdote. J’ai été contacté par plusieurs équipes tant à l’étranger qu’ici dans mon pays. Ce n’est pas des contacts directs, c’est l’équipe Itihad El djadidi qu’entraîne actuellement Abdelhak Benchikha. Je ne connais pas Benchikha personnellement, d’ailleurs je ne l’ai jamais vu mais il y a eu quelques contacts indirects et comme il y a eu une campagne contre l’Algérie par les médias marocains et comme j’ai vu que Benchikha voulait ramener tout son staff d’Algérie, j’ai arrêté tous les contacts avec ces dirigeants à cause de cette campagne médiatique contre l’Algérie et contre Benchikha, alors j’ai arrêté, car ce dernier est mon compatriote et je ne voudrais pas lui porter atteinte. J’ai préféré m’éclipser. J’ai quelques photos souvenirs que je vais vous donner pour agrémenter votre interview. Pour terminer, je tiens à féliciter tout le staff du journal « Le Chélif » pour m’avoir donné l’occasion de me faire connaître dans ma ville et dans mon pays et lui souhaite longue vie. Avant de vous quitter, je tiens encore une fois à remercier mes parents et ma famille qui ont su m’aider dans ce périple et en particulier mon père Abderrahmane Brahimi, auquel je voue tout le respect dû au patriarche.                                                                                                     

                                    Propos recueillis par Mohamed Boudia



30/05/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres