CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

CAFE LITTERAIRE DE CHLEF DU 14 MAI 2016 ANIME PAR LE Dr MAGANI MOHAMED

المقهى الادبي الشلف

الدكتور محمد مقاني كاتب وأستاذ بجامعة الجزائر العاصمة سيلقي محاظرة حول كتابه الاخير تحت عنوان "لما تفوت النفوس الهاملة"

« Quand passent les âmes errantes »

يوم السبت 14 مايو 2016 على الساعة 14 س بعد الزوال بالسينيما "الجمال" الشلف مركز

الدعوة عامة – مرحبا بالجميع

 

رئيس المقهى الادبي    

محمد بودية

 

 CAFE LITTERAIRE DE CHLEF

 

MOHAMED  MAGANI  -

Est né en 1948 à El Attaf (Chlef) village qui se trouve à une trentaine de kms de la ville de Chlef. Il a fait ses études primaires dans une école à El Attaf. Pour ses études secondaires, il les a suivies toutes au lycée « Assalem » d’El Asnam. Après l’obtention de son baccalauréat, il a suivi une formation dans la filière « Licence ès lettres, option langue et civilisation anglo-américaine » à l’université d’Alger. Il a  obtenu son Master Of Arts (MA) à Institute of Education University of London – Option sciences sociales et sciences de l’éducation.

En 1990-1991, il fut désigné comme Vice- recteur, UFC d’Alger Durant les années 1991 à 1995 , il fut chargé de cours à l’Institut des sciences de l’information et de la Communication dont l’enseignement assuré était : « Méthodes de recherche en sciences sociales ».

De 1995 à 1999 : « Ecrivain en résidence », en exil à Berlin,  à l’initiative du Parlement International des Ecrivains et du DAAD (Berlin)

« Arnold-Zweig Stipendium » A cette époque, il était invité aux journées littéraires de Mon-Dorf (Luxembourg, 1997) il vit actuellement en Algérie. Il est resté sans travail pendant plus de deux années, de 1999 à 2001 : Durant l’année 2002, il fut chargé de cours à l’université d’Alger, dans la filière « Méthodes de recherche en sciences sociales en anglais ».

Durant l’année 2003, il fut le fondateur et président du Centre PEN algérien dont le siège international se trouve à Londres.

En 2005, il fut élu Membre du Comité Exécutif du PEN International lors du 71ème  congrès de l’Association mondiale des Ecrivains).

Depuis 2006, il est Membre du Comité International d’Orientation, FESMAN III, (Festival Mondial des Arts Nègres, Dakar, 2008)

Remarquez que c’est pour la première fois, depuis sa fondation, qu’un écrivain arabe et africain est élu au comité exécutif du PEN international en sa personne. On le considère comme l’un des plus prometteurs parmi les écrivains algériens et cela depuis sa fondation en 1921. Il est auteur de plusieurs romans, écrivant aussi bien en français qu’en anglais, il vient d’être élu au comité exécutif de l’International PEN, réuni lors de son dernier congrès à Bled (Slovénie) entre le 14 et le 21 Juin de l’année 2005. Le PEN  est une association apolitique, non gouvernementale, fondée en 1921 sur l’initiative de Catharine Amy Dawson Scott avec l’appui de John Galworthy et a pour but de « rassembler tous les écrivains de tous les pays attachés aux valeurs de Paix, de tolérance et de liberté sans lesquelles la création devient impossible ». Depuis sa création le PEN s’est attaché à la libre circulation des hommes et des idées, les écrivains emprisonnés ou en exil.                                                         Le sigle PEN est de Catharine Amy Dawson Scott et c’est un acronyme du mot anglais pen (plume) qui résume les différents métiers de l’écriture. Aujourd’hui, agréé par l’Unesco et le conseil économique et social de l’ONU, l’association travaille en étroite collaboration avec de nombreuses organisations humanitaires,  Amnesty International, Human Rights Watch, Article 19, Comité de la protection des journalistes, Fédération internationale des journalistes, Reporters sans frontières, Index Censorship.                                                                                   Le PEN compte aujourd’hui (des poètes, romanciers, essayistes, journalistes, cinéastes) dans 90 pays avec 192 centres dans tous les pays du monde. Pour rappel, le PEN Club Algérie est ouvert à tous les écrivains d’expression française, arabe et tamazigh.Il anime parfois un  Café littéraire à la Bibliothèque Nationale d’Alger sous le thème : « Comment dépasser l’écriture d’urgence Parmi ses ouvrages littéraires je vous citerais bien quelques-uns                                        dont : Romans : La Faille du ciel, Grand Prix littéraire de la Ville d’Alger, 1987 ;  Esthétique de boucher ; Un Temps berlinois ; Le Refuge des ruines ; Une Guerre se meurt ; Scène de pêche en Algérie ; La fenêtre rouge ; Rue des Perplexes, Prix Coup de cœur de l’Escale littéraire d’Alger, 2014.  Nouvelles: An Icelandic dream ; Please pardon our appearance whilst we redress the window display.  Etudes : Histoire et sociologie chez Ibn Khaldoun ; Enseignement primaire, où en sommes-nous ?

 

      



09/05/2016
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres