CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

Hallucinant mensonge sur le Hamas

    

      HALLUCINANT MENSONGE SUR UN 

 

                   HAMAS MAGNIFIE 

 

Se sentant toujours en dette envers les juifs qu'ils ont donnés sur un plat d'argent au Nazisme et à Hitler, les européens et encore plus Sarko, continuent à soutenir Israël contre vents et marées bien qu'ils soient sûrs et certains de la politique d'Apartheid que pratiquent les dirigeants sionistes d'Israël. Le sionisme est l'ennemi juré de l'Islam et des arabes et des musulmans en général. Il serait vain de vouloir l'en dissuader car ce serait peine perdue. Il n'y a plus rien à récolter de ce côté. L'oppresseur et le colonisateur (par le biais des pays européens en 1948) devient la victime et le colonisé c'est-à-dire Le palestinien devient le bourreau aux yeux des précurseurs du Nazisme. Pourquoi avoir donné la Palestine aux Juifs errant en Europe ? Pourquoi avoir permis l'extermination du peuple palestinien en 1948 ? Pourquoi vouloir déposséder totalement les palestiniens ? Pourquoi les prend-on pour des terroristes alors qu'ils défendent leur patrie ? Pourquoi et Pourquoi et toujours pourquoi ? Trop de questions qui ne trouveront jamais de réponse chez Sarko et ses semblables même avec l'extermination de tous les pays arabes (entre nous c'est leur vœu le plus cher). Je vous remercie pour la tirade de Ben Gourian (sioniste notoire) que je réciterais volontiers afin de donner matière à réfléchir, non pas aux Européens et Américains, mais plutôt aux dirigeants arabes qui se leurrent eux-mêmes en espérant une certaine magnanimité de leur ennemi séculaire qu'est Israël et le continent Européens. J'espère qu'ils n'oublient pas aussi les termes qu'a utilisés Buch en se prenant pour le Messie de l'Eglise évangélique en attaquant et l'Afghanistan et l'Irak. Dixit Ben Gourian "Si j`étais un leader arabe, je ne signerais jamais un accord avec Israël. C`est normal; nous avons pris leur pays. Il est vrai que Dieu nous l`a promise, mais comment cela pourrait-il les concerner ? Notre dieu n`est pas le leur.

Il y a eu l`antisémitisme, les Nazis, Hitler, Auschwitz, mais était-ce leur faute ? Ils ne voient qu`une seule chose : nous sommes venus et nous avons volé leurs terres. Pourquoi devraient-ils accepter cela ?"

David Ben-Gourion, premier ministre israélien, cité par Nahum Goldmann dans "Le Paradoxe Juif", page 121



22/01/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres