CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

Le Mot de Victor Hugo sur St Arnaud

SAINT-ARNAUD

 

Cet homme avait donné un coup de main

Au recul de la France et de l'esprit humain;

Ce général avait les états de service

D'un chacal, et le crime aimait en lui le vice.

Buffon l'eut admis, certes, au rang des carnassiers.

Il avait fait charger le septième lanciers,

Secouant les guidons aux trois couleurs françaises,

Sur des bonnes d'enfants, derriere un tas de chaises;

Il était le vainqueur des passants de Paris, Il avait mitraillé les cigares surpris

Et broyé Tortoni fumant, à coups de foudre;

Fier le tonnerre au poing, il avait nmis en poudre

Un marchand de coco près des variétés;

Avec quinze escadrons, bien armés, bien montés,

et trente bataillons, et vingt pièces de douze,

il avait pris d'assaut le perron Sallonddouze;

Il avait réussi même en fort peu de temps,

A tuer sur sa porte un enfant de sept ans;

Et sa gloire planait dans l'ouragan qui tonne

De l'égout poissonière au ruisseau tiquetonne.

Tout cela l'avait fait maréchal

 

poème de Victor Hugo

 



22/04/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres