CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

l\'extinction de mon ultime affection
Rachid Sadek Bouziane

l'extinction de mon ultime affection



Ma pensée blessée, mon appareil sentimental abîmé, mon activité cérébrale perturbée, la plume éveillée par l’énergie affective, expression de ma douleur et de ma tristesse, s’engage par l’écrit pour évoquer l’impact du sentiment provoqué par la disparition de cet amour irremplaçable et ineffaçable.
Le vide provoqué par la soustraction éternelle de mon support et soutien affectif, responsable de l’élaboration de cette pensée gouvernée par la foi et la science, semble être comblé par le retour vers la reconsidération de cette existence agressée par l’équation infidèle à la morale.
Je renforce mon existence par la conviction divine, qui me procure la satisfaction, l’apaisement, ainsi que ce bonheur dégagé par l’accomplissement des prières de l’aube à travers lesquelles, j’implore l’immortel de recevoir avec clémence et pardon, l’âme de mon ultime affection.


Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres