CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

Sur du nuage

Sur du nuage

Du rêve sur du nuage
Emporté par du vent vers le pays de la pluie,
Il pleuvra ailleurs les larmes de mes flots de joie,
Sur les frissons d\\\'une joue choyée de mes tendres baisers.

Du parfum sur du velours
Servi sur du pétale dans le jardin de mes beaux printemps,
Il chantera toujours l\\\'oiseau des refrains de bonheur
Au creux d\\\'une main amoureuse débordée de mes ivres câlins.

Du lin sur de l\\\'œil félin
Façonné d\\\'aventures sur du regard qui miroite la folie de mes vœux,
Il touchera certain le doigt errant mes caresses fougueuses
Plantées à l\\\'orée des lèvres partout sur les jolies fresques d\\\'une silhouette désirée.

Du vin sur du venin
Livré dans du souvenir qui inonde mes champs,
Il poussera je me dis le grain de charme qui fera mon bois
Avec des branches entrelacées tels des bras autour de l\\\'arbre où niche la passion d\\\'aimer.

Du feu sur du volcan
Fourni par de l\\\'absence aveugle qui noircit mes blanches fumées,
Il sera clair je sais le jour sous le soleil en mil de mon ciel bleu
Laissant aux étoiles de nuit la belle douleur timide qui cache mes peines lunaires.

Du jus sur du bon fruit
Léché par ma langue sur de la courbe qui brode mes fines plaies,
Il coulera après l\\\'essence vitale pour la pensée de mon secret jardin
Entouré d\\\'épines qui mordent la chair de mon malheur beau.

Du clair sur de l\\\'obscur
Dessiné par l\\\'élan du toucher sur de la toile qui peint ma propre vie,
Il gémira des rimes de ma bouche qui embrasse le ventre pour qu\\\'il naisse un poème sournois,
Discret avec une plume témoin de mes baignades nocturnes à l\\\'encre de mes verbes crus.

Abdelkader Guerine...

Sur du nuage

Du rêve sur du nuage
Emporté par du vent vers le pays de la pluie,
Il pleuvra ailleurs les larmes de mes flots de joie,
Sur les frissons d'une joue choyée de mes tendres baisers.

Du parfum sur du velours
Servi sur du pétale dans le jardin de mes beaux printemps,
Il chantera toujours l'oiseau des refrains de bonheur
Au creux d'une main amoureuse débordée de mes ivres câlins.

Du lin sur de l'œil félin
Façonné d'aventures sur du regard qui miroite la folie de mes vœux,
Il touchera certain le doigt errant mes caresses fougueuses
Plantées à l'orée des lèvres partout sur les jolies fresques d'une silhouette désirée.

Du vin sur du venin
Livré dans du souvenir qui inonde mes champs,
Il poussera je me dis le grain de charme qui fera mon bois
Avec des branches entrelacées tels des bras autour de l'arbre où niche la passion d'aimer.

Du feu sur du volcan
Fourni par de l'absence aveugle qui noircit mes blanches fumées,
Il sera clair je sais le jour sous le soleil en mil de mon ciel bleu
Laissant aux étoiles de nuit la belle douleur timide qui cache mes peines lunaires.

Du jus sur du bon fruit
Léché par ma langue sur de la courbe qui brode mes fines plaies,
Il coulera après l'essence vitale pour la pensée de mon secret jardin
Entouré d'épines qui mordent la chair de mon malheur beau.

Du clair sur de l'obscur
Dessiné par l'élan du toucher sur de la toile qui peint ma propre vie,
Il gémira des rimes de ma bouche qui embrasse le ventre pour qu'il naisse un poème sournois,
Discret avec une plume témoin de mes baignades nocturnes à l'encre de mes verbes crus.

Abdelkader Guerine...

Bravo Kader ! C'est un très beau poème qui vous emporte vers le pays de la bohême et vous donne envie de vivre et de résister à toutes les tempêtes et calamités humaines. Merci !! :hf: :hf: :hf: :hf: :pl! :pl! :pl! :pl!

ce poème me rappelle mon histoire personnelle. merci poète.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres