CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

Une plume pieuse en méditation

1 appréciations
Hors-ligne
Samedi 6 août 2011





Une plume pieuse en méditation

Moi, l’ultime serviteur de la composition neuronale
Je décide de faire rimer la foi en ce moi, aloi, emploi, et toit
De la voix invisible et invincible, je voudrai mettre en
Vers ce jeûne pur et dur pour participer à la méditation

De l’infaillibilité, pour implorer par l’exclamation l’infini
Pour réclamer et solliciter la bénédiction de l’omniscience
Je voudrai me joindre à ce culte métaphysique pour adjurer
Cette miséricorde inaccessible, inconcevable, et impénétrable

Je voudrai mettre en musique cette discipline divine
Qui ruine l’injustice et se détermine par la conquête
De l’origine et de la racine de cette usine pleine de
Pudeur, qui vaccine l’âme fine et immunise l’intelligence

De l’oisiveté et de l’inactivité, assure et confirme la distinction
Je voudrai embrasser la piété, l’adoration, et la dévotion
Pour vénérer cette force qui gouverne électriquement la réflexion
et régit mathématiquement la vie afin de nous épargner l’extermination

Je voudrai donner un sens positif à l’écrit et éviter les désastres
D’une plume médiocre, gouvernée par l’artificiel, l’individualité
L’immoralité, j’opterai pour la sagesse, le sentiment qui respecte
Le rationnel et la poésie qui métamorphose l’intelligence en musique.




la médiocrité demeure à l'éternité amputée de toute incandescence neuronale.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres