CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

LA CULTURE REHAUSSEE D’UN TON A CHLEF

LA CULTURE REHAUSSEE D'UN TON A CHLEF

L'écrivain Djilali Bencheikh, journaliste à la radio Orient à Paris dont la chronique culturelle est « Au fil des pages », de passage à Chlef a bien voulu faire dont de son temps à la population asnamie en présentant son nouveau roman « Beyrouth Canicule » lors d'une conférence donnée le Mardi 11 Mai 2010 à 14 h. à l'O.D.E.J. Chlef.

 

En effet, ce mardi 11 Mai 2010, à 14 heures a vu la salle de conférence de l'Office des Etablissements de Jeunes dont le directeur est Monsieur Belkhodja Hamid, que nous remercions au passage, une effervescence hors du commun, malgré la chaleur qui pointe du nez en cette fin de printemps qui ramène les prémices de l'été et vous engage à rester chez vous faire une petite sieste sous l'ombrage du logis douillet agrémenté d'une climatisation plus que nécessaire dans la plaine du Chéliff en ces moments de chaleurs précoces.

Avec l'accord de Monsieur Djilali Bencheikh, Mohamed Boudia, écrivain et président du forum littéraire et Medjdoub Ali, écrivain, poète et vice-président de ce dernier, se sont fait l'honneur d'organiser cette rencontre avec le concours de Monsieur Beldjabri Youcef et Monsieur Rachidi Kamel, respectivement président et gestionnaire du conseil consultatif culturel de wilaya.

Nous n'oublierons pas le Directeur intérimaire de la Radio Régionale Chlef, le directeur Boukra Abdelhamid, ainsi que Monsieur Houari Abdelkrim sans oublier Monsieur Ahmed Djebbar, qui se sont dévoués pour couvrir l'évènement en

invitant Monsieur Djilali

Bencheikh à l'émission « Dhakirate El Madina » du lundi 10 Mai 2010 à 18 heures

,

accompagné de Monsieur Boudia Mohamed et Monsieur Medjdoub Ali et de Monsieur Kouadri Bouali au cours de laquelle, a été soulevé le côté historique concernant le dernier livre « Beyrouth Canicule » de Djilali Bencheikh. Durant l'émission, les débats ont porté surtout sur le côté historique du roman dont la trame se situe juste avant l'assassinat de Mohamed Boudia, écrivain et homme de théâtre, le 28 Juin 1973 à Paris par les agents du Mossad israélien. Durant la discussion entamée lors de l'émission, Monsieur Abdelkrim El Houari n'a pas omis de faire appel à Monsieur Kouadri Bouali qui donne toujours un plus à l'émission de par sa présence. Comme l'a si bien dit Djilali Bencheikh, dans son œuvre « Beyrouth Canicule », c'est une romance faisant ressortir les liens fraternels entre les peuples algériens et palestiniens alors que l'essai de Mohamed Boudia, écrivain à Chlef, est une vraie biographie du militant et homme de théâtre qui n'a pas encore reçu toutes les éloges qui lui étaient dues pour son militantisme et son amour de l'art dramatique. Monsieur Medjdoub Ali, quant à lui n'a pas omis de rappeler, lors de son intervention, la création de « Nass El Ghiwane » qui étaient devenus des proches de Mohamed Boudia dans les années 70, tels les regrettés Batma et Boudjemaâ, avant son assassinat par les agents du Mossad.

Lors de la conférence, après la présentation de l'auteur par Monsieur Mohamed Boudia, la parole fut donnée à Monsieur Kouadri Bouali qui nous agrémenta, comme toujours, de l'élément de ses recherches linguistiques. La parole fut ensuite donnée à Monsieur Medjdoub Ali qui présenta son recueil de poésie dédié à Romaissa, la jeune fille en traitement à Paris pour la maladie dite « syndrôme de Rasmussen », grâce aux efforts consentis par tous et en premier lieu Monsieur Maâmar Farah du quotidien « Le Soir d'Algérie », pour annoncer une vente-dédicace après nous avoir lu quelques poèmes de son recueil. Monsieur Bencheikh Djilali, ayant fait de sa patience, son étalon, s'introduisit subrepticement dans la conférence, après plus d'une heure d'attente, prise par les précédents communicants. Monsieur Djilali Bencheikh s'attela surtout à faire revivre la trame de son roman à l'assistance qui était collée à ses lèvres ne voulant rater aucune des péripéties du roman « Beyrouth Canicule » qui ne se trouve point sur le marché du livre algérien mais que Kouadri Bouali a bien voulu en faire une présentation par un résumé très succint que Monsieur Boudia Mohamed a bien voulu imprimer pour permettre à l'assistance de suivre l'auteur Djilali Bencheikh dans les tréfonds de la trame du roman « Beyrouth Canicule ». Le roman peut être vu chez l'éditeur Elyzad en Tunisie ou sur Internet en France.

Les débats ont été très fructueux et l'assistance assez conséquente ce qui a permis de noter un léger mieux au

niveau de l'assistance à ces après-midis culturelles. Il y eut

l'intervention de plusieurs invités qui se sont félicités des  

 

explications données à leurs questionnements par Monsieur Djilali Bencheikh qui n'a pas omis de remercier les autorités locales, le conseil consultatif culturel, le forum

littéraire de lui avoir permis cette entrevue avec la classe intellectuelle de la ville de Chlef.

La parole fut ensuite donnée, en dernier ressort, à Monsieur Djabri Youcef qui se félicita de la réussite de cette conférence en remerciant Monsieur Boudia et Monsieur Medjdoub pour leur concours sans oublier les vifs remerciements à Monsieur Djilali Bencheikh pour la conférence dont il a bien voulu agrémenter l'auditoire composé par les intellectuels de la ville de Chlef.

Avant la clôture de la conférence, Monsieur Boudia Mohamed a voulu présenter les écrivains de la région de Chlef en l'occurrence, Mohamed Boudia, Medjdoub Ali, Maâmar Lariane, Guérine Abdelkader, Mohamed Ghriss, Bouchakor Izdihar, Chioune Abdennour, Kouadri Bouali, Chérid Mohamed, Ezziane Rachid, sans oublier de présenter Messieurs Kiouar Baroudi, Berrah Laïd, Djilali Metmati qui ont des projets d'écriture en gestation et auxquels nous souhaitons une pleine réussite et un

ralliement à la famille des écrivains de notre ville et wilaya

bien-aimée. Ceux dont j'ai oublié les noms m'excuseront car avec l'âge, on n'est plus sûr de sa mémoire. Merci à tous !



12/05/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres