CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

PERIPLE A ANNABA EN PASSANT PAR BOUIRA

RANDONNEE A ANNABA PAR BOUIRA

Notre déplacement à Annaba au titre de l'invitation qui nous a été envoyé par notre ami, Adjili Nassrédine, président de l'association "Aissaoua" de Bona. Nous avons pris le trajet d'El Asnam à Alger par Taxi. Nous étions quatre à aller représenter la wilaya d'El Asnam en l'occurrence, Mohamed Boudia, écrivain et président du café littéraire de la bibliothèque de wilaya de Chlef, Mohamed Baroudi Kiouar, membre du conseil national de Irth El Djazaïr, Mérouane Zerrouki, président de l'association de défense du patrimoine de Ténès, Hadj Ali Ahmed, membre du bureau exécutif de cette association. Arrivés à Alger, nous devions rallier Bouira et nous nous sommes empressés de prendre un autre taxi pour arriver un peu tôt et pouvoir faire un brin de causette avec nos amis de l'association "histoire et archéologie de Bouira et à sa tête, Mustapha Allouache, assisté de Hanin Djéridène et de plusieurs membres de cette association.

Nous sommes arrivés un peu en retard et nous sommes directement passés au restaurant avant d'aller rejoindre l'hôtel sis au stade de foot ball de Bouira.

Nous y avons passé la nuit et le lendemain, nous devions prendre le bus ensemble, vers Annaba où nous attendaient notre ami Adjili Nasréddine et plusieurs personnalités de la ville. Nous avions passé une bonne nuit à Bouira et le lendemain nous primes le départ vers Bouna (Bône, Hippone, Annaba). Nous avons rallié l'auberge de jeunesse de Aïn Achir, située sur la route menant vers Séraïdi où nous attendaient nos hôtes.

 


Après nous être débarbouillés et fait notre prière, nous rejoignâmes la salle de réunion où nous attendaient, Mr Adjimi Nasréddine, sa soeur, son neveu, le Président de l'APW, le Président de l'APC, l'Imam de la mosquée Sidi Brahim, le Vice-Consul de Tunisie et plusieurs personnalités de la ville de Bouna. Mr Adjimi ouvrit la séance par une psalmodie du Coran lue par un jeune homme qui avait une voix d'or.

 


 

Ce fut ensuite au tour de l'Imam de faire une prêche sans oublier de nous orienter vers les zaouias et leurs bienfaits dans la sauvegarde du patrimoine immatériel de la nation algérienne. Vint le tour du président de APW  et du président de l"APC, qui n'ont   pas tari d'éloges pour l'association des Aissaoua et ont promis toute leur aide à cette dernière pour l'organisation de pareilles manifestations culturelles.


Plusieurs diplômes de participation ont été offerts aux présents lors de cette manifestation culturelle à plus d'un titre.

Plusieurs conférenciers se sont relayés au podium pour donner à l'assistance une consistance émouvante pour la conservation du patrimoine matériel et immatériel de toute l'Algérie. Mohamed Boudia devait, quant à lui, parler de la vie du prophète Mohamed (Alaïhi essalate wa assalame) en citant plusieurs personnalités littéraires du monde occidental louant la vie et le prêche du prophète Mohammed (Alaïhi essalate wa assalame)


Le lendemain, était prévue la visite du mausolée de Sidi Brahim, en plein centre-ville de Bouna (Annaba, Hippone, Bône). Après s'être recueillis dans le mausolée de Sidi Brahim, nous avions été conduits à la cathédrale de Saint-Augustin pour visiter les ruines d'une ville romaine. Une soirée nous a été consacrée pour clôturer cette manifestation culturelle qui se voulait intime et pleine de convivialité laissant un goût d'inachevé chez tout un chacun.

Le retour se fit toujours par une halte d'une nuit à Bouira avant d'entamer notre retour vers El Asnam (Chlef)                                                                         Med Boudia - Ecrivain et journaliste indépendant

 

 



02/01/2013 · 7 vues  0 Poster un commentaire

Commentaires

Poster un commentaire
 
 
  • Aucun commentaire

Liens

Voir les articles de la catégorie COLLOQUES NATIONAUX ET INTERNATIONAUX
 


02/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres