CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

A ceux qui se reconnaitront dans leur foi et leur modestie

Je dédie ce poème à ceux qui se reconnaitront dans leur foi et leur modestie.
A tous ceux qui étaient jeunes et beaux,
qui n'avaient qu'un idéal,
voir flotter leur drapeau
et libérés du joug colonial.
Ils ne parlaient que de patriotisme,
aujourd'hui,de leurs rhumatismes ,
de leurs sacrifices,de leurs actes,
aujourd'hui, de leur prostate,
de leur totale participation,
aujourd'hui ,de leur hypertension,
de l'importance de leurs rôles,
aujourd'hui de leur cholestérol
des trahisons scélérates ,
aujourd'hui de leur cataracte,
du 5 Juillet et de la fête,
aujourd'hui de leur diabète.
A tous ceux,restés fidèles à la cause,
en toute modestie et abnégation ,
et qui vivent de peu de chose,
avec une misérable pension.
Ils sont à l'automne de leur vie,
remplie de vieux souvenirs
sans regret mais une pointe d'amertume
s’échappe parfois dans un profond soupir
comme leurs compagnons d'infortune.
Qu'Allah nous donne une meilleure santé et une vie paisible.
                Mme Ziouche Farida

,



02/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres