CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

CULTURE A CHLEF - EL ASNAM -

BOUÂR'ÂRA" SUR LES PLANCHES PAR MISSOUM LAROUSSI A CHLEF

BOUÂR'ÂRA - Pièce théâtrale de Missoum LAROUSSI à Chlef

BOUÂR'ÂRA - Pièce théâtrale de Missoum LAROUSSI à Chlef
                BOUÂR'ÂRA - Pièce théâtrale de Missoum LAROUSSI à Chlef
                                                 BOUÄR'ÄRA
                                      Sur les planches du musée
                                        « Abdelmadjid Meziane »
                                             A CHLEF
 BOUÂR'ÂRA - Pièce théâtrale de Missoum LAROUSSI à Chlef 
Le théâtre à Chlef reprend du poil de la bête avec l'enthousiasme de Monsieur Laroussi Missoum, président de l'association « Les amis de l'Art ». Après la pièce « le collier de perles » de Mohamed Benguettaf et la pièce d'Abdelkrim Elhouari, voilà que Monsieur Missoum Laroussi, metteur en scène et producteur, se lance dans une nouvelle entreprise qui a son mot à dire dans la conjoncture historique du Cinquantenaire de l'Indépendance, car retraçant des faits jamais édités ou mis en scène et qui concernent l'épopée d'un infatigable révolutionnaire esseulé (que j'ai nommé « l'ivanhoé algérien » mais son pseudo lui sied bien et le nom retenu est celui de «  Bouâr'âra ». Il nous rappelle bien des témérités de nos ancêtres qui n'ont cessé depuis la nuit des temps de porter des coups à tout envahisseur spoliant leur terre et leur patrie. Bouâr'âra est l'un de ces pionniers qui ont porté dans leur cœur un nationalisme séculaire, tel Bouziane El Kal'î, Cherif Boumaaza, El Amir Abdelkader, Cheikh Bouamama, Ouled Sidi Cheikh, Lalla Fatma n'soumeur, Cheikh El Mokrani et son frère Boumezrag ainsi que  bien d'autres pour ne laisser aucun répit à l'envahisseur depuis l'ère punique à nos jours.BOUÂR'ÂRA - Pièce théâtrale de Missoum LAROUSSI à Chlef



  

Parlons plutôt du travail qui est fait dans la préparation de la pièce de Théâtre. Monsieur Laroussi Missoum, sur un texte de Mr Guerine Abdelkader, écrivain, s'adjoignant les conseils de l'écrivain Mohamed Boudia, a fait de cette entreprise une réussite totale au regard des jeunes et moins jeunes qu'ils forment pour arriver sur les planches, par la générale, du Musée National Abdelmadjid Meziane de Chlef. En effet, la majorité de ses acteurs, formés sur le tas, sont des enfants qui ont joué leur rôle avec amour et passion pour donner un plus à cette représentation d'un héros national quelque peu oublié. La pièce va de l'enfance de Bouâr'âra jusqu'à son exécution par les forces coloniales. Il ya des acteurs chevronés comme Rabie Ouadjaout et comme Lasnami Elhadj et des nouveaux comme Mokhtari Mansour qui tient le rôle du Goual durant presque toute la pièce.
Nous avons assisté aux répétitions et nous ne pouvons que louer les efforts consentis par les acteurs en présence et par Mr Laroussi Missoum pour nous donner le change le 30 Juin 2013, durant la présentation de la Générale, à 18 heures, au Musée National « Abdelmadjid Meziane » de Chlef.
Souhaitons-leur pleine réussite car c'est un travail colossal qui été fait en un rien de temps et un grand bravo pour le choix des costumes et des accessoires.
Bonne continuation et Bravo encore une fois.
BOUÂR'ÂRA - Pièce théâtrale de Missoum LAROUSSI à Chlef

Un petit flash pour les autorités locales : Monsieur Laroussi Missoum mérite toutes les éloges et toutes les aides nécessaires à la pérennisation de son entreprise, combien utile à notre jeunesse, dans le temps et l'espace, qui sont des éléments faisant partie intégrante du théâtre.  

                                                   Mohamed Boudia – Ecrivain et                                                                              Journaliste indépendant -   



26/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres